Social

Il faut déclarer hors la loi la Pauvreté sous toutes ses formes !

Pour cela, la solution passe automatiquement par :

Le Revenu universel de base pour tous

Il faut lutter contre la pauvreté et contre le chômage de masse !

  • 1200 € par mois pour les adultes et 600 € par mois pour les mineurs, de la naissance au décès
  • Sans contrepartie

Cette allocation pour tous viendrait à remplacer l’ensemble des aides, allocations chômage, aides aux logements,…

Cette mesure phare et unique en Europe et dans le monde serait financée par la TVA (avec une augmentation de celle-ci proportionnelle aux besoins de financement du programme du revenu universel pour tous) qui à terme pourrait devenir le seul impôt en vigueur !

 

1) Remboursement total de la dette de la SS (Sécurité sociale) et équilibre financier de celle-ci par :

 

  • Engagement total de l’apurement de la dette de l’Etat vis-à-vis du régime général et du régime agricole
  • Mieux gérer les exonérations de charges accordées aux employeurs
  • Fiscaliser les cotisations salariales
  • Changement du mode de financement de la Sécurité sociale, qui devrait être accompagné de la création d’un régime universel
  • Elargir l’assiette des cotisations patronales
  • Assujettir les rémunérations indirectes telles que l’intéressement, la participation et les stock-options
  • Développer le contrôle des entreprises par les Urssaf
  • Supprimer la subvention de l’Assurance maladie aux entreprises
  • Modifier le principe d’attribution des prestations sociales, dont 50 % sont versées sans condition de ressources
  • Fin des essais thérapeutiques payés par la SS, notamment pour la lutte contre le cancer. Les patients doivent avoir accès aux traitements ayant démontrés leur efficacité depuis plus de 40 ans et qui sont à la fois maitrisés du point de vue technique, mais aussi financier. La médecine doit uniquement servir l’intérêt de la santé des patients et non l’intérêt financier des groupes pharmaceutiques
  • Fin du plan cancer 2014 et autres à venir qui sont non seulement totalement inefficaces pour les patients, mais aussi dramatiques pour la dette de la Sécurité Sociale

 

2) Contribution équilibrée et équitable des plus riches à l’impôt.

 

3) Taxation fiscale des grands groupes internationaux sur le territoire : Google, Macdonald, Facebook…

 

4) Relancer les services publics, notamment les hôpitaux, la recherche, l’éducation, l’énergie, etc.

 

5) Dépénalisation du cannabis à des fins thérapeutiques et légalisation dans un cadre d’économie régulée. Fin programmée des politiques répressives et totalement inefficaces avec  apport dans les caisses de l’état de plus de 2 Md€ par an.

 

6) Relever les minimas sociaux. Fin 2014 près de 3,8 millions de personnes sont allocataires de minima sociaux, mais un peu plus de 6 millions de personnes au total en vivent ! Il faut relever l’ensemble des minimas sociaux, notamment le RSA afin de redonner la dignité aux êtres humains et leur permettre de rebondir dans une société recentrée sur la personne et non sur les biens !

 

7) Obliger les entreprises et commerces alimentaires à ne plus gaspiller et livrer systématiquement les surplus alimentaires et les produits non vendus consommables aux associations caritatives : 197 tonnes de denrées alimentaires jetées à la poubelle par an et par grand magasin en France ! Cela est inacceptable et absolument plus tolérable !

 

8) Nouveau plan santé basé sur ce qui se faisait de mieux en 1980 pour la santé des patients et du financement de la SS. Les patients sont des patients et non des cobayes aux services des entreprises pharmaceutiques internationales.

 

9) Abroger la future loi santé 2015.

 

10) Utilisation sociale de la totalité des biens confisqués à la criminalité organisée (cols blancs, politique, mafia…) avec obligation par la justice de la confiscation des biens des criminels et de la publication officielle de la liste des confiscations à la société civile.

 

10) Baisse significative de l’impôt sur le revenu : financer par l’annulation des intérêts de la dette actuelle et de la pseudo dette publique actuelle !

 

11) Lutte sévère contre les loyers élevés afin de permettre un logement digne pour tous pour en finir avec la précarité.

 

12) Relevé du SMIC déterminant le montant du salaire minimum légal en France pour un minimum de 3,2 millions de personnes fin 2014. Il doit passer au minimum à 1500 € mensuels net afin d’éliminer la pauvreté en France et permettre une relance naturelle de l’économie.

 

13) Véritable politique d’emploi pour les personnes sans travail avec l’accès facilité à la formation et la reconversion.

 

14) Interdire totalement les coupures d’eau et les coupures d’électricité pour les familles les plus fragiles.

 

15) Retraite à 62 ans maximum avec des aménagements pour celles et ceux qui travaillent dans les secteurs les plus pénibles.

 

16) Préserver les droits des personnes handicapées en sauvant leurs MDPH (Maisons départementales, les Maisons départementales des personnes handicapées). Les dossiers déposés doivent être traités dans les temps, les moyens dont disposent les personnels doivent être renforcés afin de délivrer à toute personne ayant un handicap les services et droits dont elles ont besoin comme tous êtres humains dignes de ce nom ! Les allocations pour les personnes handicapées doivent être grandement relevées afin qu’une personne dans une situation de handicap ne se retrouve sous le seuil de pauvreté, seuil indigne et honteux pour tout pays ou gouvernement soi-disant moderne, démocratique  et égalitaire !

 

17) Augmentation du budget départemental et national destiné aux personnes âgées.

 

18) Maintien et développement des missions locales, des MJC (Maisons des jeunes et de la culture) et centres sociaux sur l’ensemble du territoire français, véritables outils relais pour l’aide, le soutien et l’insertion des jeunes.

 

19) Augmentation et développement des aides à destination des PMI (prévention maternelle et infantile).

 

20) Augmentation et développement des aides auprès de l’ensemble des associations d’aide et secours pour les plus précaires et les plus démunis : pompiers, SAMU social, Croix-Rouge, secours populaire…L’objectif étant la disparition de la précarité, pauvreté et misère sur le territoire français.

 

Honte à nous tous dans un pays aussi riche que la France au 21ième siècle qu’un seul être humain (et cela vaut tout aussi pour le règne animal et son environnement) se retrouve dans la précarité, le dénuement,  la misère sociale, sentimentale, professionnelle et/ou familiale ! Nous devons réagir et agir afin que l’humanité soit au cœur de nos préoccupations de la vie sociale, économique et politique de notre si beau pays, la France, sans en oublier le reste du monde !

 

“Peuple de France, réveille-toi ! Arrêtons de subir, prenons en main notre destin !”


“La différence entre l'impossible et le possible réside dans la détermination.”


(Tommy Lasorda)