Vie politique

 

  • Fin totale et immédiate du cumul de mandats pour l’ensemble des hommes et femmes travaillant pour le peuple de France.

 

  • Transparence totale des comptes publics afin que l’ensemble des citoyens français puisse avoir accès en toute liberté à la réalité des dépenses publiques.

 

  • Abrogation de l’article 49.3 afin d’en finir avec le passage en force d’une loi sans en avoir la majorité pour la faire adopter !

 

  • Fin du sénat et des sénateurs : institution totalement inutile et honteuse qui coûte aux français plus de 23 500 € par mois par sénateur… !!!… Le Sénat, une institution dont le détail du budget est tenu totalement secret et échappe entièrement au contrôle de l’État…Cela est absolument inacceptable et doit cesser immédiatement en fermant de suite et totalement cette institution de la honte !

 

  • Fermeture immédiate du Conseil économique, social et environnemental (CESE) ! Une institution aussi désuète qu’inutile ayant pour seule fonction de vampiriser les biens de l’état français en entretenant injustement 140 représentants qui s’arrogent bien évidemment des avantages honteux et absolument injustifiés !

 

  • Fin des retraites dorées pour les cumulards criminels comme les anciens Présidents, ministres, députés ou sénateurs, et ce, à effet immédiat et rétroactif ! Alors que la retraite moyenne des Français est de 1 256 euros par mois…Un futur ancien Président comme Mr. Hollande va toucher trois fois son salaire actuel à sa retraite, soit 35 000 € nets par mois… !!!!…Et ce, pour avoir détruit la France et les Français en vendant notre territoire, nos libertés et notre dignité aux lobbys financiers européens et internationaux ! Cela est inacceptable, honteux et absolument ignoble à en vomir ! Donc, réajustement immédiat à effet rétroactif des retraites dorées de pilleurs et autres vampires de l’état en ramenant à 3 768 € nets mois maximum les retraites de l’ensemble de ces traites à la république et constitution française !

 

  • Toute personne politique ayant eu une condamnation ne peut plus se représenter à aucun mandat, et ce, à vie, avec effet rétroactif.

 

  • Un mandat politique sera validé seulement au mérite. Il sera renouvelable tous les deux ans, sous résultats, valable aussi pour le Président.

 

  • Moins de contraintes, plus de financement et d’autonomie aux maires de France.

 

  • Abolition totale et définitive des avantages honteux et scandaleux que l’état français octroie aux anciens présidents (Chirac, VGE et Sarkozy) par an au détriment du peuple français : 6 M€ !

 

  • Interdiction de toute forme de financement des partis politiques par l’Etat.

 

  • Stopper la disparition programmée des départements comme annoncée avec la réforme territoriale, ce qui serait un véritable recul de la démocratie citoyenne.

 

  • En finir totalement avec l’ENA et Sciences Po par une fermeture immédiate de ces deux institutions dont le seul objectif est l’asservissement de la vraie démocratie, ainsi que des libertés individuelles et collectives ! Il faut bien se souvenir de la genèse de la création de Sciences Po, à savoir le maintien d’une domination arrogante, suffisante et inacceptable ! Emile Boutmy (1835-1906) crée Sciences Po en lui donnant une mission des plus claire : « Contraintes de subir le droit du plus nombreux, les classes qui se nomment elles-mêmes les classes élevées ne peuvent conserver leur hégémonie politique qu’en invoquant le droit du plus capable. Il faut que, derrière l’enceinte croulante de leurs prérogatives et de la tradition, le flot de la démocratie se heurte à un second rempart fait de mérites éclatants et utiles, de supériorité dont le prestige s’impose, de capacités dont on ne puisse pas se priver sans folie.

 

    La messe est dite !

         

“Peuple de France, réveille-toi ! Arrêtons de subir, prenons en main notre destin !”


“La différence entre l'impossible et le possible réside dans la détermination.”


(Tommy Lasorda)